N&b

Crâne

vanité

Crâne trouvé en forêt, un chevreuil peut-être ?

Au mois d’octobre dernier, en marchant en forêt de Châtillons/Seine, nous avons trouvé un bassin, une vertèbre et un crâne. Nous étions en train de rentrer “en ligne droite”, c’est à dire au milieu des taillis et des ronces. Dans un endroit peu fréquenté donc. Au vu de la taille de ces os, ce sont vraisemblablement les restes d’un gibier de type chevreuil, ou biche.

Nous les avons ramassé, entièrement nettoyés par des générations de fourmis, et nous les avons trempés dans de l’eau javellisée pendant quelques jours. Histoire de, on ne sait jamais, éliminer la vermine qui pourrait se loger dans les anfractuosités et les minuscules porosités de ces os. Nous avons ensuite procédé à un séchage soigneux dans les règles de l’art, c’est à dire par terre à côté de la chaudière.

Et maintenant ces os attendent dans un sac de retrouver une utilité inattendue, presse-papier ou serre-livre, décoration ou pendule. Quelque chose à la fois classieux et de bon goût, entre le kitsch de l’aimant 3D de Bryce Canyon et la sculpture d’araignée jaune et noire.

Mais les autorités compétentes ne voient pas d’un bon œil l’exhibition de ces reliques. Alors je les photographie, et bientôt j’en ferai des cyanotypes.